Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 08:34

         Sic transit gloria mundi : ainsi a-t-on l’habitude de souligner que la célébrité n’a guère de durée, la mort ramenant toute gloire à l’aune commune. On peut certes comprendre qu’une fois la mort arrivée, la défense par elle-même de la célébrité en question perde beaucoup de son acumen. On peut plus difficilement admettre, après due constatation dans les faits, qu’un artiste déjà installé sur une orbite remarquable cherche à en descendre (ou y réussisse en croyant qu’il grimpe vers de nouveaux sommets – très franchement, je ne sais trop ce que pourraient être les sommets d’une orbite, mais enfin j’espère que vous comprenez le sens de cette métaphore osée). C’est toujours une sensation mélancolique, pour ne pas dire déchirante, que de voir un talent se perdre, se fourvoyer – et cela, sans doute parce que l’inspiration s’essouffle mais surtout parce qu’il ne fait que se contempler dans la glace, ce talent (autre métaphore : mais celle- là, sans être géniale loin de là, s’accepte sans trop de mal et peut être comprise par tout le monde). C’est la pire des choses pour l’aveuglement, car ce tête à tête permanent avec son image souriante entraîne  automatiquement la satisfaction, empêche la remise en question si indispensable au progrès, barre toute suggestion de renouvellement . Et si les thuriféraires s’en mêlent, comment voulez-vous que le talent puisse retrouver le chemin de sa vérité ?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens