Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 20:16

         Mes belins-belines, mes escapades successives en Saône-et-Loire dont j’émerge tout juste se sont accompagnées d’une mise de petits plats dans les grands aujourd’hui même (mais oui, mes agneaux ! de cette journée aussi j’émerge tout juste) pour les quatre-vingt six ans du « petit frère » qui à mes côtés a traversé les cinq années de guerre et les quatre années d’occupation allemande en faisant les mêmes découvertes que moi de la peur, de la faim et de la mort. Le petit frère, oui ! Celui qui, avec trois ans de moins, avait l’instinct pratique de conservation dont j’avais grand besoin lorsque nous traversions la Saône sous les balles allemandes ou que, croisant une voiture allemande à l’air suspect (surtout que nous venions d’entendre un tir de mitraillette de l’autre côté du col que nous grimpions en danseuse : nous ne savions pas que nous allions trouver dans le fossé des Résistants assassinés deux ou trois minutes plus tôt, mais nous pouvions supposer une horreur de ce genre), il m’avait enjoint d’avoir l’air de rire avec lui d’une bonne plaisanterie, pour paraître innocents de toute curiosité dangereuse. C’était moi qui lui donnais des leçons de latin à l’occasion, mais c’est bien lui qui dans ces deux occasions m’a protégée de ses conseils et m’a peut-être ainsi sauvé la vie. Est-ce que ça ne valait pas un baba au rhum pour dessert ?

 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens