Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 10:28

         « Il y a des anniversaires qu’on ne célèbre pas », dit mélancoliquement une pub des Restos du Cœur : en effet, voilà trente ans qu’ils marnent pour tâcher de donner ce dont ils disposent à ceux qui manquent de tout, et la joie n’est pas présente comme elle l’est lorsqu’on se réjouit en famille ou entre copains des seize ans d’une adolescente, des vingt ans d’un pote, des quarante ans d’un père de famille fêté par sa progéniture, ou des cinquante-six ans de mariage d’un vieux couple. J’ai connu tout cela, même les cinquante-six ans de mariage – ça s’est arrêté là. D’autres anniversaires sont plus douloureux et se souhaitent en apartés solitaires – treize ans déjà, quarante ans  déjà bientôt, cinquante-huit ans déjà, comme le temps passe…Et on constate quand même qu’on est toujours là, que les vides se creusent autour de vous, de plus en plus nombreux, et qu’on ne peut même pas deviner quand ce sera votre tour de tirer votre révérence. J’ai toujours le même étonnement lorsque je date un chèque : oui, 2015, alors que je pensais toujours – et sans chagrin – que je ne verrais pas l’an 2000…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens