Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 08:45

         J’ai dit il y a peu mon peu d’affection pour les videos dont les amis pleins de bonne volonté pour vos moments de solitude inondent votre courriel. Si elles ont pu charmer lesdits amis un moment, elles ne sont pas forcément du goût du récipiendaire, surtout si elles arrivent à un moment où se bousculent pour lui les tâches urgentes, domestiques ou autres. Je fais une très évidente exception pour deux documents reçus avant-hier et visionnés avec élan – l’un évoquant l’école d’autrefois, bien plus astreignante que celle de nos jours laxistes toujours insatisfaits et infiniment plus formatrice à tous égards, l’autre concernant un des aspects de ce problème de la laïcité qui est posé si souvent de travers, la notion étant mal comprise et se trouvant défendue par des gens fort inattendus. Je voudrais vous parler de ce dernier document, car il m’a fait bien rire en même temps que réfléchir. Nasser, en 1953, explique à l’assemblée égyptienne sa rencontre avec le chef des  Frères musulmans avec lequel il s’apprête à collaborer s’il y a lieu. Le Frère pose comme condition que par ordre du Président toute femme soit désormais voilée et ne sorte qu’à la nuit tombée. Nasser pouffe devant cette exigence, et souligne que ce serait empêcher la femme de faire sa vie active dans la société. Le Frère n’a-t-il pas une fille ? Si, mais elle est à l’Université pour être médecin. Alors, si le Frère n’a pu contraindre sa fille unique à « rentrer dans l’ordre », comment lui Nasser pourrait-il trouver l’autorité d’y contraindre dix millions de femmes égyptiennes ? – Le schéma n’est pas bien compliqué, il est même simpliste, mais il y a soixante ans de cela c’était un problème qui paraissait réglé dans un grand pays musulman, et réglé par son dirigeant musulman. Lequel de nos chefs, soixante ans plus tard, aurait eu le courage de prendre cette position, alors que la question se posait de manière insistante et aurait pu entraîner une intégration plus facile à un moment encore praticable ?

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Serge Dutoit 03/02/2015 21:57

Oui, on ne dira, jamais assez, vous avez raison, Madame Desvignes, que des dirigeants musulmans de pays majoritairement musulmans ont eu un grand courage, qui leur semblait ordinaire, pour repousser l'obscurantisme !

desidéesetdesmots 04/02/2015 23:41

Cher Serge, Je suis si heureuse de vous voir vous manifester après tant de silence! J'ai plaisir à voir que vous me suivez toujours - et que vous semblez parfaitement partager ce que je pense sur bien des sujets...

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens