Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 14:39

Certes, je vous ai parlé avec délices d’un Billy Wilder il y a peu : celui revu hier soir, Fedora, est autrement plus sombre – est-ce parce que c’est le dernier de sa production merveilleuse ? (il faudrait peut-être alors méditer sur la tonalité de tout dernier produit… c’est un problème qui me touche, et de près, mais laissons-le pour une autre fois). Ce grand film ne pourrait exister sans l’artifice du monde du cinéma, studios, vedette, fans, metteurs en scène (on voit juste Billy Wilder soi-même, en éclipse, juché sur sa girafe, et tonnant pour faire reprendre une grandiose scène de bal qui ne le satisfait pas dans un film différent) et c’est de nouveau comme dans Sunset Boulevard, cet univers dément des vedettes adulées ne vivant que pour cet amour du public. Ici l’accent est mis sur ce qu’une star de Hollywood des « grandes années » est capable de faire dans le domaine de la tyrannie et de la torture, physique et morale, de sa propre fille, l’utilisant comme son double – plus jeune, donc s’assurant frauduleusement une étonnante réputation de jeunesse éternelle – au prix de retouches incessantes des traits du visage et l’obligeant à reprendre ses rôles en supprimant pour elle toute possibilité d’épanouissement personnel, sans lui laisser d’évasion possible, hors de cet enfer carcéral où on ne parle que de films et de caméras. C’est un film dur, choisissant peut-être un personnage exceptionnel comme sujet mais surtout dénonçant le caractère frelaté des relations humaines dès que Hollywood est passé par là.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 23/12/2014 15:13

Je l'ai vu il y a longtemps et je m'en souviens assez bien pour ne pas avoir envie de le revoir ;-)
En ce moment je préfère quelque chose de plus "léger" (frailty, thy name is woman hahaha)

Adrienne 30/12/2014 06:54

Non en effet mais on repasse aussi les Don Camillo ;-) et en V.O. sur nos chaînes flamandes, Babettes gaestebud et Some like it hot :-)

desidéesetdesmots 24/12/2014 15:35

Vous allez avoir le choix : "La grande vadrouille", "La Ruée vers l'Or"... et même" La Mélodie du Bonheur"... Pas sûr que cela rencontre votre approbation... Joyeux Noël tout de même!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens