Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 22:56

        

 

         Jour de Noël, l’estomac plein, perdu l’habitude des liqueurs et pousse-café depuis longtemps, l’heure est propice pour un divertissement en famille, rien de drôle comme chez les amuseurs honnis mais quelque chose qui puisse faire réfléchir, tiens pourquoi pas un DVD sur les animaux, ça peut être bébête ça peut être attristant mais du point de vue mental ça ne fera sans doute pas de mal à une mouche. Bon. D’accord. Va pour un DVD sur les animaux. Grizzly Man, un homme qui a vécu treize ans avec des grizzlys, pas en copain-copains bien sûr mais des ours c’est beau à voir, allons-y. Dommage, le bonhomme se fait manger par les grizzlys, on ne retrouve que sa cage thoracique, les os bien grattés bien nettoyés – mais au moins on n’a pas vu la chose se faire. Alors pourquoi pas le soir, hein, après dîner, encore un DVD sur les animaux ? Des loups, cette fois-ci. Parfait, j’aime bien les loups. Donc on regarde. C’est en Alaska que ça se passe, un avion transportant des prospecteurs de pétrole vers un autre lieu de forage, on va peut-être voir de beaux paysages. Non, pas de chance : l’avion s’écrase par moins quarante, quelques survivants (dont l’un est très au courant des mœurs des loups) tentent de s’éloigner des parages de l’avion en miettes dont les cadavres vont attirer les loups. Pas de chance non plus pour cette randonnée dont on voit tous les détails, à savoir une avance sans boussole sur une neige leur arrivant au genou, sans rien à manger et sans fusil, et une série de mises à mort contre lesquelles les plus malins ne peuvent rien. Le dernier des six (comme dirait Steelmann dans Six Hommes morts) est dévoré comme les autres, et on est ravagé de penser qu’il a eu tant d’intelligence et de savoir-faire pour en arriver là, comme les bravaches ou les imbéciles qu’il a aidés à mourir. En tout cas, pour le Noël de l’an prochain, fini les DVD d’animaux pour accompagner l’engourdissement postprandial…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 30/12/2014 06:50

Ce que j'admire le plus dans ce genre de documentaires, c'est que les loups (ou le grizzly) tenaient la caméra et le micro ;-)
Bonne année et au plaisir de vous lire en 2O15!

desidéesetdesmots 30/12/2014 10:00

En fait, le film sur les Grizzlys consiste à la fois en tous les passages filmés par le Grizzly Man pendant des années, auxquels on a ajouté les interviews de ses proches et de ceux qui ont trouvé ses débris - mais la caméra était à côté...Pour le film sur les loups, on ne les voit qu'au moment où ils foncent la gueule ouverte, mais on a réellement l'impression qu'ils vous sautent dessus pour vous dévorer. Tous mes voeux de bonne année 2015 et merci de votre fidélité!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens