Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 11:34

V         Depuis des années, je suis régulièrement (de 18h10 à 18h50 : ne vous étonnez pas si je ne réponds pas au téléphone à ces moments-là)) un feuilleton sur BBC Entertainment qui perdure depuis 27 ans. Les problèmes, espoirs, angoisses et réjouissances des populations mêlées de l’East End ne me passionnent pas outre mesure, mais c’est pour rester immergée dans un contexte d’anglais londonien dont les T et la plupart des finales disparaissent – intérêt linguistique bien plus que sociologique. Pourtant, East Enders est censé représenter la vie au niveau des pâquerettes et au jour le jour, càd  Noël à peu près le 24 décembre, Pâques à son heure, l’Independence Day américain le 4 juillet, les mariages princiers selon le calendrier : ceci, je pense, afin d’authentifier la « vérité » des situations dramatiques, sentimentales, horrifiques ou tire-larmes qui se présentent tout au long du récit. Un incident de diffusion dans l’été a décalé ce respect de la date, si bien qu’hier j’ai assisté à la célébration de Halloween dans ce quartier de Londres. L’horreur absolue… et pas seulement chez les enfants : les adultes s’en mêlent, costumés en squelettes, avec des masques hideux, des chapeaux de sorcières par-dessus des visages de cauchemar où les verrues fleurissent agressivement, avec des dentitions de vampires et des mains squelettiques aux ongles démesurés repoussés après la mort… J’ai été amenée à réfléchir que de ce côté-ci de la manche la frénésie de célébration d’il y a quelques années semble s’être calmée, sans étalages insistants de citrouilles aux yeux vides et au sourire satanique. Ce regroupement de célébrations pluriethniques (les Indiens, les premières récoltes, le martyre de Guy Fawkes, la fête des morts dans plusieurs religions) est tellement plein de sens et de méditation (bien oubliée) sur la vie qu’on s’étonne (mais c’est l’Amérique, que voulez-vous, et on est tout heureux de la suivre) d’avoir fait de Halloween une occasion de divertissement (de mauvais goût) voire de ripaille. Je n’ai pas trop entendu parler d’Halloween cette année, je m’en réjouirais volontiers, mais c’est peut-être que je ne suis pas bien au courant de ces choses.

 

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Adrienne 28/11/2014 17:08

Vous me faites rire :-)
Je me reconnais dans vos réflexions...

Adrienne 29/11/2014 08:56

sur Halloween...
Je ne connais pas East Enders, mais nous avons en Flandre une série qui dure depuis d'aussi nombreuses années (à peu près) et qui suit également le calendrier réel... j'ai une amie à qui je ne dois pas téléphoner de telle heure à telle heure, pour cause de sacro-saintes pâquerettes ;-)

desidéesetdesmots 29/11/2014 08:47

Réflexions... sur Halloween ou sur East Enders?

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens