Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 08:57

         Les démangeaisons de séparatisme écossais, qui depuis pas mal de temps faisaient plutôt figure de farce, voire de rodomontade, agencée par Sean Connery s’essayant dans une nouvelle carrière, semblent avoir pris une tout autre tournure depuis une semaine. Comme si tout à coup des rancoeurs secrètes éclataient au grand jour toutes à la fois, bien orchestrées, au moment voulu. Et du coup, devant des sondages brutalement menaçants, Londres s’affole. Les photos qu’on donne d’Elizabeth révèlent un faciès angoissé : « Ne me laissez pas être la dernière reine d’Ecosse ! ». Que deviendrait le royaume de Sa Majesté, en effet, si on lui enlevait un bon tiers de sa surface ? Et ce pétrole écossais qui a en grande partie été l’artisan du redressement économique britannique, l’avoir reçu du Ciel et s’en trouver dépossédée soudain ? Les Anglais vont faire front, comme à l’habitude : ils n’ont pas encore battu le ban et l’arrière-ban des fidélités (mais ne serait-ce pas un peu tard déjà pour s’émouvoir efficacement ?).En tout cas leur meilleur atout vient d’apparaître, à temps encore peut-être pour galvaniser tous les patriotismes : le futur George VII va avoir un petit frère, et l’air radieux de ses parents va peser lourd dans les bulletins de vote. Nous ne sommes que spectateurs, mais ce serait rigolo si, une fois séparée, l’Ecosse demandait son admission pleine et entière à l’Europe…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens