Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 09:07

         Et pendant ce temps-là on défile, chez nous. On a des chars aussi, de l’armement – c’est qu’on ne fait pas qu’en vendre aux autres, à Israël d’abord, on en garde aussi pour nous, il faut bien recoloniser l’Afrique). On l’exhibe le jour anniversaire de la République, qui se trouve être celui de la Révolution – mais qui donc, au pays, a entendu parler de l’abolition des privilèges et des conquêtes du peuple ? On fait profil bas, le peuple, on n’a pas voix au chapitre. On s’est affublé (bien fait pour nous) d’un cacique en jelly (vous savez, cette gelée tremblotante que les British coulent dans des moules façonnés, menthe verte ou framboise rosâtre, pour agrémenter leurs salades) et ma foi on suit passivement, une fois par-ci une fois par-là, on suit ses vagues idées, comme il n’en a pas il les remplace par de vagues pulsions : en ce moment c’est le copain Nethanyaou (j’écris comme on aboie, je fais peut-être une faute mais je m’en moque, pas de Mea Culpa). Je viens de lui écrire (oui : c’est gratuit) que s’il sait pertinemment qu’il ne sera pas réélu (car il est aveuglé par l’amour de son uniforme, il ne voit que lui dans la glace, mais il y a tout de même autour de lui des lucides qui lui commentent les sondages), il ne  se doute certes pas du honteux contexte dans lequel le peuple se débarrassera de lui.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens