Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 12:18

         Je ne manifeste jamais dans les rues, même si l’enjeu m’en paraît vraiment de bon aloi : je marche mal depuis quelques années, et puis de tout temps j’ai été suffoquée par le reste des copains qui, tous plus grands que moi, me limitent mon espace vital et m’angoissent tout en m’étouffant. Mais les associations dont je suis membre (et il y en a, mes belins-belines, et elles vont toutes dans le même sens : la paix, les droits de l’homme, la tolérance, le respect de l’autre, la fin de l’esclavage, la défense des bêtes à tous niveaux…) savent que mon absence dans les rues ne modifie en rien la ferveur de mes convictions ni mes interventions musclées par la parole et l’écrit – ceci pour me situer par rapport aux curieux, au cas où vous ne m’auriez pas vue dans ces rassemblements contre la campagne militaire israëlienne de ces derniers jours   (la journée d’hier établissant un record de morts palestiniennes par bombardements et guerre d’invasion où tous les coups sont permis). Vous pouvez donc deviner avec quel cœur je suis les manifestations qui s’obstinent, en province et dans la capitale, à crier leur indignation devant la pleutrerie de notre timonier : il a si peur que son copain Netanyahou n’attrape un enrouement hitlérien (pourquoi pas même, un cancer de la gorge comme ce pauvre Adolf en avait attrapé un) à hurler des ordre nazis de destruction, d’extermination, d’invasion , d’exécration e tutti quanti qu’il est tout prêt à envoyer la population qui manifeste (et manifestera, comme partout ailleurs) dans les prisons de chez nous où il y a tellement de place. Et Taubira y ajoutera les boycotteurs d’Israël en brandissant la loi Alliot-Marie… Ah ! nous voguons sur un joli bateau !

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens