Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 09:53

Quand on s’occupe de militer pour que diminue la souffrance animale, on est préparé à des spectacles atroces et sans arrêt inédits. Je suis préparée pour ce genre de spectacles et j’ai déjà vu des horreurs, mais vraiment la video que je viens de voir sur le martyre des dindes de Butter Turkey (le N°1 mondial dans la production de dindes de boucherie) dépasse tout ce que les imaginations les plus vicieuses sont capables d’inventer. Suivre les poussins depuis leur premier tri sur des toboggans jusqu’à leur agonie, castration et mutilations à vif, déplacement  par centaines à la fois dans des plateaux où ils s’étouffent, ouverture par le bréchet (à quelle fin ?) les laissant exposer les chairs à nu, passage à travers un chemin d’enroulement mécanique qui nous faisait rire lorsque Charlot dans Les Temps modernes  suivait le cheminement de sa pince, enfin, après chute dans le vide, écrabouillement des volatiles dans une broyeuse énorme qui rejette des morceaux de bestiole plumes et chair mélangées, un oisillon de dinde sur deux encore lucide et criant le bec ouvert…La caméra cachée a en fraude obtenu ces preuves, et la brutalité des ouvriers et ouvrières qui ajoutent à l’occasion une torture de leur cru est saisie sur le vif. Une question se pose devant tant d’horreur : pourquoi faire éclore tant de centaines de milliers d’œufs si c’est pour supprimer dans pareilles conditions des centaines de milliers de poussins voués au supplice ? Devant une organisation criminelle aussi froidement mise sur pied, on se demande ce que des millions de signatures indignées peuvent bien réussir à obtenir…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens