Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 09:27

Je sais, je sais. Je n’ai pas encore acquis les réflexes me permettant de déambuler sur le nouveau site avec désinvolture et délectation, mais j’ai déjà réussi à y pondre un article (je l’espère du moins : je n’ai rien retrouvé au « retour » de la chasse, car je n’ai pas pu situer l’endroit où me rendre pour jouir du spectacle – il y a encore à faire, vous voyez, mais disons que je suis en bonne voie). Mais à partir de quand dois-je vous informer, mes belins-belines, qu’on change d’adresse ? C’est comme changer de numéro de téléphone : en théorie tout est simple et limpide, en pratique on perd des tas de contacts et d’autres demandeurs ne réussissent pas à vous joindre. J’espère que la chose se passera sans encombre. Mais vous connaissez mon pessimisme, surtout dès que je suis confrontée avec le domaine de l’informatique qui me fait souffrir des affres raffinées et sournoises depuis tant d’années. Fluctuat nec mergitur, bien d’accord pour toute âme bien née, suivez mon regard (je passe sur l’origine parisienne de la formule, pour une fois) : oui, je tiens le coup, et puis j’ai vu ma tête sur un beau ciel bleu, avec mon joli titre, « Des idées et des mots » (c’est bien là mon fonds de commerce, n’est-ce pas ?). Pour autant je ne suis pas si rassurée que ça. Dites-moi ce que vous en pensez, mes agneaux, je vous sollicite ouvertement, en ces temps d’élections, de plébiscites, de référendums -  moi qui vous incite si vivement à vous exprimer avec vigueur….Je ne vous promets pas que je ferais machine arrière si c’était votre idée, mais j’aimerais savoir que vous m’accompagnerez sans faillir dans mon véhicule flambant neuf avec des accessoires nouveaux si utiles…Je sais, je sais. Je n’ai pas encore acquis les réflexes me permettant de déambuler sur le nouveau site avec désinvolture et délectation, mais j’ai déjà réussi à y pondre un article (je l’espère du moins : je n’ai rien retrouvé au « retour » de la chasse, car je n’ai pas pu situer l’endroit où me rendre pour jouir du spectacle – il y a encore à faire, vous voyez, mais disons que je suis en bonne voie). Mais à partir de quand dois-je vous informer, mes belins-belines, qu’on change d’adresse ? C’est comme changer de numéro de téléphone : en théorie tout est simple et limpide, en pratique on perd des tas de contacts et d’autres demandeurs ne réussissent pas à vous joindre. J’espère que la chose se passera sans encombre. Mais vous connaissez mon pessimisme, surtout dès que je suis confrontée avec le domaine de l’informatique qui me fait souffrir des affres raffinées et sournoises depuis tant d’années. Fluctuat nec mergitur, bien d’accord pour toute âme bien née, suivez mon regard (je passe sur l’origine parisienne de la formule, pour une fois) : oui, je tiens le coup, et puis j’ai vu ma tête sur un beau ciel bleu, avec mon joli titre, « Des idées et des mots » (c’est bien là mon fonds de commerce, n’est-ce pas ?). Pour autant je ne suis pas si rassurée que ça. Dites-moi ce que vous en pensez, mes agneaux, je vous sollicite ouvertement, en ces temps d’élections, de plébiscites, de référendums -  moi qui vous incite si vivement à vous exprimer avec vigueur….Je ne vous promets pas que je ferais machine arrière si c’était votre idée, mais j’aimerais savoir que vous m’accompagnerez sans faillir dans mon véhicule flambant neuf avec des accessoires nouveaux si utiles…

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Daniel 22/05/2014 00:05

« Ecartèlement » !
Que de souffrances !
Quelle tragique incertitude !
Les dieux de l’Olympe sont des enfants de chœur comparés à cette cruelle Informatique…

DESVIGNES 22/05/2014 09:09

Bravo, cher Daniel, de savoir si bien mêler le profit de mes enseignements et la sensibilité qui vous caractérise! J'espère que vous me suivrez à la nouvelle adresse, si je me décide à quitter l'ancienne...

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens