Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 09:04

Hier c’était à Autun la grand’messe annuelle (je ne parle pas de celle des Rameaux à Saint-Lazare, mais de celle de la lecture et  du livre, tenue à  bout de bras par une soixantaine de bénévoles mobilisés toute l’année, et pas seulement pour les 48 heures que dure la fête). A deux exceptions près j’y participe tous les ans – c’était ma quinzième fois, donc - càd que je me laisse avec bonheur inviter, convoyer, héberger, chouchouter dans une atmosphère que je ne retrouve nulle part ailleurs. Est-ce parce que ces célébrations se situent au cœur de ma chère Saône-et-Loire, que j’y retrouve un accent bien-aimé en prime par-dessus les retrouvailles avec tant de gens sympathiques, figures familières et affectueuses, vieux copains que je ne vois qu’une fois l’an, sur fond de déambulations d’un public qui ne donne pas trop l’impression d’être venu voir les lions en cage ? En tout cas je ne connais pas de meilleur rechargeur de batteries. J’en repars gonflée à bloc, émue de ces attentions que je n’ai jamais vu fléchir, stimulée par les rencontres inattendues dont certaines, j’en suis sûre, vont se développer dans l’avenir. Choc précieux de ces atomes qui s’accrochent sensiblement, profondeur étonnante de l’entente au bout de quelques minutes où l’élan se précise, où l’on découvre le partage des ressentis,   la communauté d’idées et d’émotions primant encore sur celle des goûts…Et l’amitié avec laquelle les lecteurs repartent en serrant votre livre sur leur cœur et en vous disant « A l’an prochain ! » en y croyant, cela vous fait chaud partout. Serrage de boulons avec les uns, ouverture sur des plains pieds inédits avec les autres… Il fallait bien être Autunois pour avoir su inventer la formule.

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens