Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:16

         Le spectacle des guignols était amusant – efficace, aussi : il a bel et bien coûté son élection à Jospin en 2002. Depuis qu’une effervescence indue, côté diplomatique, règne sur les nouvelles télévisées, les guignols amateurs venus de tous les coins du monde  nous offrent à leur tour des shows qu’ils voudraient séduisants et pourquoi pas porteurs, sans pour autant s’engager à quoi que ce soit. D’où ces ballets sur tapis rouge, avec Garde républicaine et honneurs militaires, programme pour première dame seule, Invalides et poignées de mains solennellement agitées devant les caméras – tout ça chez nous, dans l’espoir ( ?) que quelques milliards de commandes ou d’investissements seront à la clé une fois la Chine repartie dans ses foyers. D’où, ailleurs mais non loin, ces mains triplement scellées au-dessus des micros – Obama, Baroso et je ne sais plus qui (pas la Grande-Bretagne en tout cas, qui n’est pas un vrai modèle pour initier l’Oncle Sam à l’Europe et que la Chine boude depuis la visite à Londres du Daï Lama il y a deux ou trois ans). Chacun arbore le plus franc, le plus sincère des sourires, offre la plus chaleureuse des poignées de mains. Chacun va parler de ce qu’il voudrait, mais en termes choisis et en évitant scrupuleusement tout ce qui risquerait de fâcher. On se demande à quoi peuvent servir ces rencontres, limitées au spectacle des ronds de jambes artistiques et tendres embrassades asexuées, avec réceptions coûteuses dont les factures sont acquittées par les contribuables des divers pays (mais n’est-il pas logique de payer sa place quand on va au théâtre ?).

Partager cet article

Repost 0
lucette desvignes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens